Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 10:23
La Pulsatille de Printemps (Pusatilla Vernalis)

L'Anémone de printemps ou Pulsatille de printemps (Pulsatilla vernalis) est une plante herbacée vivace de la famille des Ranunculaceae. Elle pousse dans les prairies d'altitude et les pelouses rocailleuses au-dessus de 1000 mètres. Elle mesure de 5 à 15 centimètres. Les fleurs sont blanches à l'intérieur et mauves à l'extérieur et ont un diamètre de 3 à 4 centimètres. Elles sont couvertes de longs poils qui les protègent des temératures extrêmes du printemps : elles apparaissent dès la fonte des neiges et la floraison a lieu entre avril et juillet.

Précautions: C'est une plante toxique.


 

 

La pensée des Alpes (Viola Calcarata)


Cette belle pensée se rencontre aux printemps dans les prairies subalpines, peu après la fonte des neiges. Ces fleurs peuvent être violettes, jaunes, blanches ou parfois bigarrées. Chaque fleur possède un très long éperon assez caractéristique. A ne pas confondre avec V.cenisia

qui pousse dans les éboulis calcaires fins, aux feuilles non dentées et aux fleurs plus petites et arrondies.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by - dans Flore
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 08:46
L'Orchis Sureau (Dactylorhiza latifolia)


L'orchis est une espèce d'orchidée sauvage européenne.

Cette orchidée se rencontre en mai dans les prairies sub-alpines et les sous-bois. Elle est généralement assez trapue. Elle peut être de deux couleurs différentes : pourpre ou jaune pâle. Dans les deux cas, son labelle est taché de rose. L’éperon est orienté vers le bas, les sépales externes sont dressés, le labelle est légèrement trilobé.

Attention ! certaines espèces d'orchis sont protégés en Savoie:
- l'orchis punaise, à fleurs lâches, des marais, de Spitzel



Repost 0
Published by - dans Flore
commenter cet article
9 mai 2009 6 09 /05 /mai /2009 10:40
Le Crocus (Crocus Vernus)


 Dans les Alpes, au printemps, à la fonte des neiges, des tapis de crocus (crocus Vernus) apparaissent principalement blancs et violets. Les feuilles, filliformes et vernis, sont au nombre de 2 ou 3. Cette plante à bulbe se multiplie très facilement chaque année.
Attention, cette plante contient des substances dangereuses qui peuvent provoquer de graves intoxications voire mortelles

Il ne faut pas la confondre avec le Crocus Sativus dont on tire le safran. Le safran est obtenu après préparation des pistils d'un rouge orangé vif de cette espèce.



Repost 0
Published by - dans Flore
commenter cet article
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 12:06

L'épicéa commun (Picea Abies)

Son nom vient du  latin "picea ", "arbre à résine. L'épicéa commun est le plus répandu en Europe, notamment dans les Alpes du Nord où il pousse de 800m à 2000 m.

Cependant, il a mauvaise réputation. Adulte, l'épicéa  participe à une profonde transformation du sous-bois :

- en acidifiant le terrain par la présence de ses épines sur le sol (celles-ci se décomposent en 6 à 7 ans, alors que la plupart des feuilles se décomposent en moins d'un an).
- en assombrissant le sous-bois par l'importance de son ombre.

Dans la mythologie grecque, l'épicéa est dédié à Artémis, déesse de la Lune et de la vie sauvage, protectrice des femmes qu'elle assiste aux accouchements : l'épicéa est l'arbre de la naissance. Cette tradition est reprise par les Chrétiens : l'épicéa est associé à la naissance de Jésus, qui est fêtée le 24 décembre, date du solstice et de la renaissance du soleil. C'est en Alsace qu'apparaît le "sapin de Noël", qui était souvent une branche d'épicéa. Cette tradition est introduite en France en 1870.

Mais attention, il ne faut pas le confondre avec le sapin ! Tous deus se distinguent facilement:

1) ses épines piquantes sont disposées en spirale (comme un goupillon) tout autour du rameau. Alors que celles du sapin (Norman par exemple) sont situées de part et d'autre du rameau (comme un peigne) et sont douces.

2) les épines de l'épicéa ont 4 faces et peuvent donc rouler entre deux doigts. Celles du sapin n'ont que 2 faces.

3) Les cônes de l'épicea pendent aux branches alors que ceux du sapin sont dressées vers le haut.

Dernière caractéristique, l'épicea est un des rares arbres dont on puisse déterminer l'âge sans le couper !

Comme il pousse d'un verticille par an (groupe de branches qui partent toutes d'un même endroit du tronc), le dernier arrivé étant celui du haut, il suffit de compter le nombre de verticille et d'y ajouter le chiffre 3 pour déterminer l'âge de l'arbre.

Par exemple ce petit épicéa est âgé de 6 ans (3 verticilles + 3).

Avant !

Après !

Repost 0
Published by Sébastien - dans Flore
commenter cet article
24 septembre 2006 7 24 /09 /septembre /2006 21:33

La photo mystère à découvrir représentait une Trolle d'Europe, plante rare, protégée et surtout toxique ! Cette variété de renoncule se distingue du bouton d'or par la taille de la fleur, plusieurs couches de pétales d'un jaune vif qui lui a valu le nom commun: Boule d'or.La photo a été prise lors d'une randonnée au Pas de l'Oeille.

Pour plus d'informations, la fiche de cette plante: cliquer ici

Repost 0
Published by PAGES Sébastien - dans Flore
commenter cet article
29 juillet 2006 6 29 /07 /juillet /2006 15:56

Félicitations à Sara d'Andorre pour avoir reconnu la gentiane ! Je suis content de voir que mon blog commence à franchir les frontières !

Petite précision: La famille des gentianes comportent de nombreuses sous-espèces et la photo ne permettait pas de donner avec précision la variété. En effet, elles se distinguent en général par la forme de leurs feuilles. Cependant, cette gentiane est de type acaule et ne peut pas être confondue avec la gentiane printanière qui pousse dans les prairies d'altitude.

Attention, les gentianes, comme le lis martagon, sont des fleurs dont la cueillette est réglementée dans le Vercors. Encore une fois je vous encourage à ne pas le cueillir pour que d'autres puissent continuer à les admirer. 

Voici un lien qui vous permettra d'identifier avec précision la faune et la flore des Alpes: cliquer ici 

Repost 0
Published by PAGES Sébastien - dans Flore
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 20:08

Bravo à Cécilia qui a trouvé le nom de la fleur figurant sur la photo mystère1:

            

Le lys Martagon

 

Comme je l'avais dit en indice, cette plante est plutôt rare dans le massif du Vercors et par conséquent sa cueillette est réglementée. Il est donc souhaitable de ne pas la cueillir !!!

Pour de plus amples informations, je vous conseille de consulter la fiche détaillée du lys Martagon et la réglementation de la cueillette des plantes dans le Vercors

 

 

 

Repost 0
Published by PAGES Sébastien - dans Flore
commenter cet article

Nivoses et Vigicrues

Nivose de Bonneval  Nivose des Rochilles      Vigicrues (Pont Royal)       Savoie Routes

bonneval [1024x768]    rochilles [1024x768]    vigicrues.gif       savoieroute [1024x768] 

Fermetures cols 2012

Grand Cucheron (1188 m):OUVERT
Télégraphe (1570 m).........:
OUVERT
Glandon (1924 m)..............: FERME
la Madeleine (1993 m)......:FERME
Croix de Fer (2068 m): FERME
Mont Cenis (2083 m)........:FERME
Galibier (2647 m): FERME
l'Iseran (2770 m)..............: FERME

Archives

Articles Récents

Le fond d'écran du jour

Musique !


Découvrez P!nk!

Météo du jour

Saint-jean-de-Maurienne, 563 m (Savoie)


la webcam officielle de saint-jean:

 


Villard-de-Lans, altitude 1720 m (Isère)

 

Bulletin neige et état des pistes

webcams: cliquer sur l'image